Le kaisen en application

J’ai donc fait l’acquisition de Un petit pas peut changer votre vie, la voie du Kaizen de Robert Maurer et j’en suis ravie.

Là où l’innovation exige des réformes drastiques et traumatisantes, le kaizen prescrit une avancée « à petits pas » vers l’amélioration.

Lorsqu’il a été question de me remettre à sortir, j’avais l’expression de BabyStep, je savais que je ne devais pas me brusquer et avancer très doucement, même si ça pouvait paraître étrange.

Robert Maurer en donne l’explication :

Nos trois cerveaux [tronc cérébral/reptilien – cerveau central/mammalien – cortex] ne s’harmonisent pas toujours.

But important -> peur -> accès au cortex diminué -> échec
But modeste -> peur évacuée -> cortex impliqué > succès

Le cerveau humain est programmé pour résister au changement. Face à la peur, il ne propose qu’une alternative : fuir ou combattre.
Pourtant, rien qu’avec de petits pas, vous pourrez « recâbler » votre système nerveux et lever le blocage qui paralyse votre enthousiasme et votre créativité.

L’idée est donc de travailler en douce…

Il recommande par exemple à l’une de ses patientes de faire une minute de sport par jour. C’est un but facile à réaliser, pas effrayant ou démoralisant, et au bout de quelques semaines sa patiente d’elle même augmente la durée et l’intensité de l’épreuve.

Pour mes habitudes alimentaires

Je cherche à manger et cuisiner des légumes, j’en très peu voire pas.

Régulièrement j’envisage d’établir des menus en contenant mais je fini par abandonner devant l’ampleur de la tâche : faire les menus, les courses, cuisiner, devoir en jeter une partie parce que les enfants n’aimeront pas…

=> Au lieu de vouloir tout faire d’un coup, je vais travailler étape par étape.

Commencer par trouver des recettes ou idées de menu pour chaque jour de la semaine, mais sans faire les courses en conséquence et sans faire les repas, juste pour m’habituer à cette idée et à la recherche, sans rajouter dans un premier temps de tâche complexe.

Pour le permis de conduire

A 35 ans il serait temps de le passer, mais mes échecs précédents, la peur me freinent.

Je suis pourtant inscrite au code depuis 1 an mais n’y suis allée qu’une seule fois.

=> Imaginer chaque jour une chose que je ferai si je l’avais.

Pour le sport

J’envisage de me mettre au sport, mais mêmes les programmes 7 minutes par jour sont trop contraignants.

Je tiens deux ou trois jours puis je manque de temps et je fini par abandonner tout simplement.

=> Même une minute, même que des étirements, c’est un petit pas et ça compte

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s