Addiction

4 ans que j’ai commencé, la desintox est longue.

Le sevrage pour le soir a été facile, d’un coup, question d’horaire je pense, ça fait un an déjà que j’ai arrêté.

Pour le matin c’est beaucoup plus dur. Je suis obligée de procéder par étapes.

Le sevrage de la poussette…

Il a fallu désintoxiquer le Cadet mais pour des raisons différentes. Lui expliquer pourquoi elle était là et qu’il ne pouvait pas s’en servir lui et pourquoi moi j’en avais besoin. J’avoue c’était tordu.
Au début du sevrage c’était encore moi qui l‘avait en main. Puis j’ai demandé à l’Ainé de la prendre, je me sevrais de son contact physique. L’étape suivante c’est de restreindre la distance. J’ai récupéré l’antivol de mon vélo et on fait ça progressivement.

 

Je me retrouve donc à :

  • trimbaler une poussette vide ou avec des cartables dedans, mes enfants se relayant pour la pousser
  • l’accrocher à un poteau, de plus en plus loin de l’école pour terminer le trajet maison/école sans elle
  • rentrer chez moi avec ma poussette vide ou pleine de courses faites au passage

Je suis la loufoque qui est accro à la poussette de son enfant de 4 ans, telle une camée qui en a besoin pour être capable, de bon matin, de sortir avec eux et faire le trajet de l’école.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s